La guerre dans la nuit spirituelle

Renaître à la vie spirituelle

La guerre dans la nuit
Tout en nous résiste au salut. Prométhée nous répète qu’il est une dégradante entreprise pour l’humanité même de l’homme. Pourquoi vouloir être sauvé ? Mieux vaut empoigner sa vie, se secouer, oublier le négatif, entreprendre, se réformer, devenir un exemple, se faire tout seul, réussir enfin – être quelqu’un, par soi-même, quelle gloire ! Disons-le: cultiver ainsi l’élan vital n’est pas à blâmer, au contraire. Nietzsche, depuis longtemps, et ses successeurs multiples, plus ou moins talentueux, nous ont enseigné la bonté de la force. Il y a un enthousiasme naturel qui honore l’homme et sa dignité. Il y a une soif d’apprendre, de connaître, de chercher, qui raconte la grandeur de la destinée humaine. Et il y a une médiocrité chrétienne, quelquefois entretenue à dessein, qui abâtardit le christianisme et le dessert : finalement, plus on s’est refusé à la critique, plus celle-ci vous submerge et chez certaines âmes autrefois « pieuses », le refus de Dieu est strictement proportionnel au déni passé de la critique.

Mais cet élan vital est-il en nous tellement incompatible avec la fragilité ? Nicodème est un savant, un chercheur, un lettré : cette quête incessante à la fois mobilise ses facultés intellectuelles et le pousse à marcher, de nuit, vers Jésus. Tout ce qui conduit un être humain à déchiffrer l’énigme de son humanité est aussi ce qui le convie, de jour, à se jeter dans des bras sauveurs. Et cette remise de soi à plus grand que soi – manière de dire ce qu’est la foi, ou la prière : une espèce d’abandon – relance l’interrogation de qui, déjà, se sait sauvé. Tel est, en l’homme quêteur de sens, le lieu du combat.

Extrait de

Renaître à la vie spirituelle
Benoît Lobet / Éditions Salvator
978-2-7067-1473-3 / 144 pages

Un homme vient, de nuit, voir Jésus. Il se nomme Nicodème. Son but ? Découvrir le sens de sa vie, trouver la lampe qui éclaire ses pas. Son intuition est que le rabbi de Nazareth est peut-être ce puits de lumière qu’il cherche. « Veux-tu entrer dans le Royaume ? » lui demande Jésus. « Alors tu dois renaître d’en haut .» Cette parole plonge le vieillard dans un abîme de questions. Tout au long de ce livre, Nicodème sert de guide. Il aide le lecteur à comprendre la richesse d’une vie spirituelle. De fait, il représente chacun de nous marchant à tâtons dans l’obscurité des jours. Cette superbe méditation invite à retrouver le goût et la beauté d’une vie chrétienne authentiquement vécue.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s