Portraits de femmes

8 Mars: Journée internationale des femmes
Être & devenir femme
Rencontres sur quatre continents

Ce livre est un voyage à la rencontre de trente jeunes femmes, qui, dans plusieurs pays, ont réussi à surmonter les difficultés pour tracer leur propre chemin. Certaines ont échappé à des mariages forcés en Afrique ou à l’asservissement des usines textiles de Phnom Penh. D’autres ont surmonté l’isolement et la précarité en France ou encore contourné les réseaux de drogue et de prostitution dans les favelas brésiliennes. En cette journée particulière, nous vous offrons le témoignage de l’une d’entre elle.

« Chère dame aux arachides,

Permettez-moi de vous appeler ainsi car je ne connais pas votre nom. Nous ne nous sommes parlé qu’une fois, il y a bien longtemps, mais cet échange a changé ma vie. C’était au marché, vous vendiez des arachides. Moi, je venais faire des courses, comme tous les jours.

Ce matin-là, vous avez vu mon air triste. Vous m’avez demandé pourquoi je venais chaque jour au marché au lieu d’être à l’école. Je vous ai raconté mon histoire ; je vous ai parlé du décès de mon père, à la suite duquel j’ai été confiée à une tante qui m’a retirée de l’école pour que je m’occupe de l’entretien de sa maison.

Mon rêve était de pouvoir être un jour parmi ces étudiantes que je voyais passer le matin dans leur uniforme bleu clair. Vous m’avez alors prise par les épaules et m’avez dit cette phrase que je n’ai pas oubliée : « Oum dîn, mon enfant, tu as tout l’avenir devant toi ; si tu le veux, tu le peux! » Personne ne m’avait jamais parlé de la sorte.

Je n’ai pas eu l’occasion de vous revoir ensuite ; mais j’ai suivi vos conseils. Je suis allé trouver les Sœurs consolatrices et leur ai partagé mon désir de rejoindre la formation Claire Amitié avec les filles en uniforme. Les Sœurs m’ont fait une proposition : elles m’aideraient à financer la formation et, en échange, je travaillerais de temps en temps chez elles en cuisine. Mon cœur explosait de joie.

Ma tante était furieuse, mais elle ne pouvait pas s’opposer à la volonté des Sœurs. Durant les trois années de ma formation, elle a exigé que je me lève à l’aube pour faire le ménage et que je continue le soir après les cours. Ce fut une période épuisante, mais aussi une des plus belles de ma vie. Je redécouvrais la joie d’apprendre. Les animatrices de Claire Amitié me soutenaient et m’encourageaient ; elles reprenaient le rôle de mère et de conseillère dont je manquais.

À la fin de ma formation, j’avais la tête pleine de projets. Les organisatrices m’ont aidée à obtenir un prêt auprès d’Aide aux Villageois du Sahel (AVS) afin de lancer un petit commerce de coupe de bois qui a bien réussi. Encouragée par ce premier succès, j’ai obtenu un second prêt de l’AVS afin de lancer un élevage de volailles.

Malheureusement les difficultés sont vite réapparues ; comme pour me rappeler que la vie n’est jamais simple et qu’il faut continuer à se battre. Le projet d’élevage a échoué à cause du propriétaire du terrain qui a voulu m’escroquer. Cet échec m’a coûté beaucoup d’argent et d’énergie. Cette fois encore, les animatrices m’ont aidée à me relever de ce mauvais pas en me proposant un travail d’aide-cuisinière au foyer. Elles m’ont appris à économiser ; une notion que je ne connaissais pas.

Aujourd’hui, je suis enceinte de presque neuf mois. Mon mari ramène un peu d’argent à la maison mais je ne veux pas dépendre de lui. Il faut que je gagne ma vie pour pouvoir assurer l’éducation de ma fille. Je ferai tout pour qu’elle puisse terminer sa scolarité et qu’elle ait la possibilité de décider de son avenir. Dès que je serai rétablie de ma grossesse, je lancerai un nouveau projet dans la coupe de bois.

Donner bientôt la vie m’a fait penser à celle que j’ai vécue jusqu’ici. Cela m’a fait penser à vous. Sans le savoir, vous avez changé ma destinée. Grâce à vous, j’ai découvert Claire Amitié et les animatrices qui m’ont aidée à devenir celle que je suis, une femme accomplie. »

Mikaëlle.  Burkina Faso

Vous trouver d’autres portraits de femmes inspirantes dans :

 

Être & devenir femme
Rencontres sur quatre continents
Maroussia Klep
Éditions Nouvelle Cité
978-2-85313-879-6 • 172 pages

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s